AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fiche Général des Zorkans

Aller en bas 
AuteurMessage
Barrok'Alm
En attente de rang
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 28
Métier : Dirigeant Suprême de Zork
Groupe : Zorkans
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Fiche Général des Zorkans   Dim 29 Juil - 22:42

Nom : Zorkans
Représentations :
Spoiler:
 

Race : Zorkan
Reproduction : Mammifères (Gestation de 12 mois)
Espérance de vie maximum : Entre 1050 et 1200 ans pour un male Zorkan et 1300 et 1500 pour une femelle Zorkane. Une technologie d'immortalisation existe pour ceux pouvant se le permettre.

Description Physique : Un Zorkan dans la moyenne fait plus ou moin deux mètres et demi de haut et pèse entre 200 et 300 livres. Leur morphologie ressemble à celle des humains. Ayant des membres plus allongés et fins, et l'arrière de leur cerveau possèdent une masse de plus que celui des humains, leur permettant de communiquer par la pensée.
Description Psycologique : Un Zorkan dans la moyenne est de nature calme. Rarement en colère, un Zorkan n'est pas du genre à parler sous l'impulsivité ou l'agressivité. Les Zorkans sont aussi très religieux et loyaux à leur dirigeant. Les Zorkans prône la connaissance absolue et veulent donc en acquérir toujours plus. Le partage de connaissance est un des bons moyens qu'ils utilisent jusqu'à aujourd'hui et donc approchent les autres races pacifiquement. Si la réponse à leur approche est agressive et les mets en danger, ils prendront les armes par besoin et non par plaisir.
Intelligence : Extrêment élevée
Valeurs : La science, la religion et la connaissance absolue.

Façon de communiquer : Paroles et pensée.
Langue parlée : Ils parlent chacunes des langues qu'ils ont croisés mais la langue maternelle est le Zorkan.
Technologie Caractéristique : Les cristaux

Planète d'orginine : Zork
Lieu de vie actuel : Kriith
Habitat : Froid et quasi arctique mais s'adapte aisément à n'importe quel habitat.
Population moyenne : À voir lorsque les autres l'auront fait car je dois en avoir moins.

Histoire complète :

Les Zorkans furent longtemps sous le commandement des Anciens. Les Anciens étaient des Kronoss, une race d'extraterrestres peu nombreux mais mentalement très évolués, dirigeaient les Zorkans. Cette race très peu connue des autres espèces, vie pour le pouvoir et se nourri de toutes sources de richesse. D'une avarice surdimensionné et monstrueusement égoïstes, les Kronoss sont habituellement solitaire, par peur du partage ou de l'entraide. Mais l'opportunité et l'immensité des richesses que représentait le peuple de Zork ne pouvait être prise à la légère. Ils furent six Kronoss à se rallier, non pas dans le but de former une équipe, mais bien de s'assurer qu'ils toucheraient une part des richesses Zorkanes si le plan fonctionnait. Ils ont profités d'une faille dans les récits divins pour prétendre être les dirigeants divins suprêmes : les Anciens. Cela fonctionna à l'époque et ils furent ainsi au pouvoir durant des milliers d'années, leur apportant gloire et richesse. Les textes divins décrivaient les Anciens, comme des êtres immortels d'une puissance incomparable. N'étant pas de la même race que les Zorkans, ils ne pouvaient pas vivre aussi longtemps qu'eux. L'âge était un problème, car il était inmanquable que quelqu'un se rendrait compte que les anciens n'étaient pas immortels, qu'ils n'étaient que mortels et faibles. Par contre, puisque la puissance n'était pas spécifié, il serait facile de faire passer leur intelligence comme leur puissance : la puissance mentale. Mais pour vaincre l'âge, les anciens eurent recourt à une vieille technique de reproduction physique : le clônage. Découvert et maitrisé il y avait de cela longtemps par les Zorkans, cette technologie était presque oublié par ce peuple. Les anciens n'étaient en fait que des clônes d'eux même, avec l'esprit du corps original transplanté dans un cerveau de cristal liquide implanté dans le clône. Personne n'en su quoi que ce soit.

D'une puissance mentale très évolué et apparement immortels, les Zorkans les vénéraient. Les anciens étaient l’autorité suprême, dirigeant le peuple Zorkan en tant que la voix du dieu suprême. Les six Kronoss vivaient chacuns sur une partie de Zork, vivant dans la richesse et exerçant un pouvoir sans pareil. Cependant, la gloire apporte des responsablité auxquelles les Kronoss devaient répondre s'il ne voulaient pas que leur supercherie soit mis au grand jours, ce qui leur vaudrait l'exile ou même la mort. Ils devaient tenir une assemblée à tous les ans, recevant ainsi les demandes de leur peuple et les rapports politiques et économiques de toute l'année. Lors de l'une de ces assemblées, un zorklam proféra des propos blasphématoires contre les Anciens, qui selon lui, n'était pas ceux qu'ils prétendaient être. Ce Zorkan était Barrok’Alm Kress, pour l’instant un simple guerrier s'ayant intéressé à l'histoire de son peuple. Il reprochait aux Anciens d'avoir mentit au peuple Zorkan en manipulant les récits des prophètes décrivant les dirigeants suprême. Prient au piège, la seule réponse des Anciens fut que les prophètes avaient mal interprétés l'indentité des dirigeants suprêmes.

Cependant, Barrok’Alm ne le vit pas de cette manière. Une nuit, Barrok'Alm, accompagné de cinq Templiers, se rendirent au temple de la Cité d'Iriid, temple du premier et plus puissant des Anciens : Fiirsht. Ils se firent un chemin dans l'immense temple jusqu'à la chambre de l'Ancien. Endormi, l'Ancien ne put rien faire. Barrok'Alm prit Fiirsht par la cou et le traîna par terre jusqu'à la salle des prophéties, grandes pièces entièrement peinte des prophéties constituant la religion des Zorkans. Le groupe de Zorkans s'arrêtèrent devant une fresque en particulier. Barrok'Alm prononça alors des paroles qui sont maintenant elles aussi inscrites dans le grand Recueil Zorkan : "Priimo al'mi niistra". Dans la langue de Zork, ces mots signifient "Pour les Dieux". En panique totale, Fiirsht se retourna et vit de ses yeux apeurés les détails les plus fins et artistiques de la peinture. Devant la fresque illustrant la prophétie des dirigeants suprêmes, Barrok'Alm trancha la gorge de l'Ancien. La nouvelle se répendit entre les Anciens, donnant le coup d’envoit à la guerre que l’on connaît aujourd’hui en tant que la "Guerre des Anciens". Cette guerre donna lieu à de légendaires batailles tel que la bataille des plaines d’Oridriim ou celle du temple de l’Ancien Raashk. Lors de ces attaques, ils massacrèrent chacuns des Kronoss qu'ils adoraient encore comme des dieux quelques années auparavant. Barrok’Alm examina les vestiges en ruine laissés par les Anciens dans leur fuite. Barrok'Alm trouva alors tout ce dont il avait besoin pour prouver au peuple ses dires. Il fut prononcé dirigeant suprême de la société des Zorkans. Barrok'Alm fut associé à une prophétie, "La Prophétie du Libérateur", qui racontait exactement chacuns des passages qu'il avait accompli pour défaire les Anciens. Barrok'Alm, dit le Libérateur, prit alors en main la société que les Anciens avaient laissés derrière eux. Le nouveau dirigeant de Zork fit mettre sur pied un conseil des dirigeants qui l'aiderait dans sa tâche. Le conseil compterait cinq dirigeants et le dirigeant suprême. Ces cinq Zorkan furent les cinq Templiers l'ayant accompagné la nuit où il tua le premier Ancien. Leur premiers accomplissements en tant que dirigeants furent en autre de redonner au peuple ce que les Anciens leur avaient prient. Ils transformèrent le temple le plus imposant en ce qui est de nos jours le Temple de Zork, le siège des dirigeants. Les cinq autres temples ayant appartenus aux anciens furent transformés en centre de recherche sur le cristal, en temples religieux et en une base militaire. La richesse personnelle des Anciens fut distribuée au peuple et servit au financement des recherches scientifiques et à la transformation des temples. Une bonne partie de l'argent alla pour la construction d'un vaisseau spatiale immense rassemblant toute la technologie Zorkane la plus avancée.


Le projet de avait débuté lorsque la conseil avait trouvé les dossiers secrets des Anciens. Ils planifiaient un voyage vers d'autres planètes pour y trouver plus de richesses encore. Le conseil vit cet idée d'un tout autre angle. Ce voyage aurait lieu, mais pas pour les mêmes objectifs. Il s'agirait davantage d'un voyage de colonisation que des recherches de richesse, même si établir une colonie n'était pas le but principal. Le conseil comptait profiter de ce voyage pour élargir les connaissances et peut-être même faire avancer leur science en partageant la leur avec une autre race. Pour cela, ils devaient trouver un moyen de déplacement. C'est à ce moment que le projet du vaisseau mère fit éruption dans la tête de Barrok'Alm. Le vaisseau serait muni de la technologie la plus poussée de toute l'histoire des Zorkans : le cristal liquide.

Une fois le projet du vaisseau mère en phase terminal, les dirigeants de Zork commencèrent les préparatifs de ce qui serait le plus grand voyage outre galaxie à ce jour. Le vaisseau terminé pouvait accueillir plusieurs milliers de Zorkans et de l’équipement équivalent à 1000 tonnes cubes. Une véritable cité fut construite à l’intérieur, abritant le temple d’Aarkon, demeure des dirigeants à bord du vaisseau. Seul 3 des dirigeants embarquèrent à bord. Les trois autres devaient assurer l’ordre et la paix sur Zork pendant Barrok’Alm serait absent. Le vaisseau passa près de deux jours en anti-espace. Une durée équivalente à semaine en hyperespace et près d’un mois à vitesse normale. Le saut en espace normale se fit avec succès mais une énorme vibration secoua le vaisseau mère. Le système d’anti-espace venait de défaillir et ne répondait plus. Une seule planète se trouvait devant eux : Berkan. Ne voulant pas passer plus de quelques semaines sur cette planète qui s’était avérée inhabité, les scientifiques Zorkans se mirent au travail dans la réparation du système. Ils trouvèrent par miracle une source de cristal au nord de la planète et purent s’en servir afin de réparer le système détruit.

Plusieurs années plus tard, le problème persistait toujours. L’accident était en fait un sabotage et avait totalement démoli le système d’anti-espace. Il faudrait encore un certain moment aux scientifiques et ingénieurs Zorkans pour trouver le problème. Mais ils eurent une visite inattendue. L’espace autour de Berkan se vit remplit de vaisseau de transport et de guerre. Une escarmouche éclata autour de Berkan, puis plus rien, ils s’étaient posés sur la planète. Se fut un certain temps plus tard qu’ils furent attaqués par un petit groupe de bipèdes. Pacifiques, les Templiers qui gardaient la zone après l’apparition des vaisseaux ne tentèrent aucune offense envers ce qu’ils décriront plus tard comme des êtres capable de la paroles et de la pensée tactique, signe d’une certaine intelligence. Seulement ils n’étaient pas très évolués et lorsqu’ils déclenchèrent leur assaut sur les Templiers, ils virent leurs projectiles métalliques s’écraser contre un bouclier laser et furent terrassés, chacuns des 25, par seulement dix Templiers. Le résultat de l’affrontement déclencha des hostilités sanglantes entre les Zorkans et les humains, race jusque là inconnue des Zorkans. Chacun des affrontements se terminèrent par un massacre total des humains. Mais ne voulant pas répéter l’erreur qu’est la guerre, ils s’exilèrent au nord, où se trouvait la source principale de cristal, et nommèrent le continent arctique Kriith. Ils bâtirent leur civilisation autour du vaisseau mère tout en contenant aisément les faibles offenses des hommes qui se désistèrent après quelques centaines de pertes d’êtres vivants contre aucunes pertes du côté des Zorkans.

Aujourd’hui, les Zorkans continuent leurs recherches scientifiques sur de tous nouveaux projets. Ils s’affaire du même coup à la réparation du système de voyage dans l’anti-espace du vaisseau mère. Barrok’Alm fait aussi surveiller la race des humains et les Zorkans les étudient attentivement. Ils ont réussi à comprendre le langage des humains et leur technologie qui, comparé à la leur, est de base. Ils ont aussi découvert les différentes factions d’hommes qui sont présents sur Berkan : les Nurlians et les Cirkezans. Rien sur eux ne leur échappent mais certaines choses est encore un mystère à élucider, même pour les Zorkans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fiche Général des Zorkans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fiche] judoBoy
» [Fiche] jeune-demon et radine
» [Fiche] Sombre-Panda
» Fiche d'accueil et de présentation
» [Fiche] Pierman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Spectrum War :: Hors-Jeu :: Encyclopédies :: Histoires & Factions :: Zorkans-
Sauter vers: