AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Désastre Nucléaire de Largaud

Aller en bas 
AuteurMessage
Vong Cirkol
Président de Cirkezy/FMC
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 27
Métier : Président de Cirkezy et de la FMC
Groupe : Cirkezans
Date d'inscription : 21/06/2007

MessageSujet: Désastre Nucléaire de Largaud   Sam 1 Sep - 12:47

Désastre Nucléaire de Largaud
Présentation, Explication et Conséquences
Largaud, Nurlia, Vaast



Prélude
Depuis 2122, les armes nucléaires furent interdites par un traité nommé : Traité des Armes de Destruction Massive et Nucléaire, autrement dit le TADMAN. Signé par toutes les nations berkaniennes sur la Station Eclipse, ce traité fut un symbole de l'essor de la paix. Certes une nouvelle loi était votée contre les armes nucléaires mais Cirkol ne témoignait déjà aucune confiance en Sarkin et son fascisme dominateur. Malgré tout, le président Cirkezan n'avait aucun prétexte ou une quelconque preuve pour accusé Nurlia de quoique se soit...

Histoire
Malgré la ratification du TADMAN, Nurlia continua sa production d'armes de destruction massive sans se préoccuper de l'impact politique qu'aurait la découverte de telles expériences. Sarkin garda donc ces expériences et développement complètement secret, à l'exception des scientifiques et des autres personnes qui travaillaient en lien avec ces armes, seul le président et quelques hommes importants connaissaient l'existence de ce projet.

Profitant des douanes très strictes de Nurlia, Sarkin pouvait effectuer des tests nucléaires dans l'ouest du pays sans risquer de se faire prendre. Le président Nurlian pouvait aisément s'assurer que les Cirkezans ne fouillerai pas dans ses affaires grâce à ses soldats d'élite. 4 ans passèrent après la signature du TADMAN sans qu'un quelconque problème advienne au développement des armes. Cependant, en Octobre 2126, un problème vint mettre fin aux expérimentations pour une longue période de 2 ans.

Les scientifiques préparaient à faire le test d'une toute nouvelle arme nucléaire très récemment développée dans les laboratoires secrets de Largaud. Cette bombe avait révolutionné les capacités connues des armes nucléaires habituelles. Elle pouvait dévaster une zone tellement vaste qu'elle devenait presque diabolique. Le test fut donc fait bien plus loin que la zone habituelle d'expérimentation qui était situé à 40 Km au Nord-ouest de Largaud. Le déroulement était simple, le missile serait lâché depuis une station en orbite stationnaire au dessus de Largaud. C'est à ce moment là que l'erreur fut faite, les coordinateurs du missile indiquèrent les mauvaises coordonnées. Le missile fut lancé, mais pas en direction du site d'expérimentation. Lorsque les superviseurs remarquèrent la trajectoire erronée du missile, il était déjà bien trop tard pour empêcher l'inévitable.

L'ogive s'écrasa à 42 mètres au nord de Largaud, sa puissance dévastatrice détruit la ville toute entière est des kilomètres dans toutes les directions. De petites villes virent leur population chuter au zéro absolu en quelques secondes. En fait, tout le monde sur un rayon de 60 Km perdirent la vie sans même le savoir, sauf 20 personnes. Ces 20 survivants étaient à l'intérieur d'un Bunker sans aucune protection contre les radiations nucléaires. Ils portaient tous un masque à gaz qui empêchait la respiration de gaz ou d'émanation toxiques. Le résultat fut que ce petit corps d'élite de l'armée régulière dû sortir du Bunker pour constater la destruction. Un sérum qu'ils venaient tous de recevoir dans le cadre de leur formation militaire absorba les particules nucléaires miniatures dans l'air lors que les 20 hommes durent traverser la zone de destruction à pied pour avertir leurs supérieurs.

La destruction fut absolue, bâtiments, véhicules et êtres vivants furent anéanties dans cette catastrophe nucléaire. Bien entendu lorsque Sarkin apprit la nouvelle il dû entamer une vaste opération de camouflage. S'il pouvait être sûr d'une chose c'était que les documents importants qui auraient pu l'accusé avaient été détruits par l'explosion. Le premier commentaire qu'il donna lorsqu'il l'apprit fut, malgré la perte de millions d'innocents de son peuple : On a maintenant la preuve qu'elle est efficace...

Les 20 hommes qui avaient survécu devinrent les commissaires Nurlians, le sérum avait fusionné avec les radiations pour créer des capacités incroyables. Sens et réflexes décuplés, ce corps d'élite devint très important au fil du temps.

Sarkin étouffa l'affaire en faisant passer la destruction sur le dos d'une usine nucléaire qui aurait explosé à Largaud, aucun document pour prouver son existence ou l'opposé. Cirkol et plusieurs autres ne croyaient rien de cette histoire, mais encore une fois ils avaient les mains liées face à l'emprise politique du président Sarkin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Désastre Nucléaire de Largaud
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MOC] Brattak ultime, Rakshi nucléaire
» Le nucléaire c'est rigolo!
» bombe nucléaire :zeppelin
» Qui est Qui??
» Points de guerre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Spectrum War :: Hors-Jeu :: Encyclopédies :: Histoires & Factions :: Nurlians-
Sauter vers: